Nous sommes le 12 juillet, la fin des vacances Oléronaises avec nos cinq petits loulous approche ! il ne nous reste que deux jours, il s'agit d'en profiter au maximum, quand un coup de téléphone va nous stopper net dans notre élan. 
La gendarmerie nous annonce que notre maison en Auvergne a été cambriolée..... passé le moment d'incrédulité, il a bien fallu se rendre à l'évidence, il faut rentrer. 
Nous devons donc annoncer la mauvaise nouvelle à nos cinq petits enfants avec les précautions qui s'imposent.... Nous décidons de ne rien changer auprogramme du jour, c'est à dire plage ! Plus tard nous leur dirons ce qui se passe.. Ils accueilleront la nouvelle un peu dépités, mais le plaisir d'être ensemble sera le plus fort, chacun reprendra son vélo, son ballon ! nous reparlerons de tout ça plus tard, à la demande !

Nous devons donc préparer les valises, tout ranger car nous laissons la place à nos locataires qui doivent arriver le 16 juillet, la maison doit donc être impeccable. Nous reprenons la route le 14 juillet, nous n'aurons perdu qu'un jour de vacances.
Maintenent, il va falloir gérer le retour, et quand nous arrivons, nous trouvons une maison dans un état de désolation difficilement imaginable, même si nous avions été un peu prévenus de ce qui nous attendait.

Les volets, la porte d'entrée gardent les stigmates du passage des malfrats

porte entrée (3)

volet chambre 1 (2)

porte entrée (1)

volet chambre 1 (3)

volet chambre 2 (2)

 

 

 

Que dire de l'état de désordre que nous découvrons en pénétrant dans la maison !

Comme à mon habitude avant de partir, je range correctement ma maison, peine perdue !

IMG_0001

IMG_00021 (2)

IMG_00021 (3)

 

Le tiroir ou je range mes bijoux, tous fantaisie, donc sans valeur ont été inventoriésIMG_0005

Une collection de pièces anciennes n'ayant aucune valeur marchande, mais surtout une valeur sentimentale a été inspectée et jugée sans intérêt.

IMG_0007

 

Même la corbeille de linge sale a été retournée

IMG_0006

 

Le congélateur a été visite aussi, des sacs d'aliments congelés ont été retrouvés dans le garage, oubliés peut être ?

 

Difficile de définir ce que l'on ressent: des inconnus pénètrent dans la maison, retournent tout, touchent à tout,, c'est vraiment un viol de notre intimité.

Ce qui m'afflige, c'est de constater autant de dégâts pour un bilan proche de zéro, il nous reste un traumatisme, une peur diffuse toujours là, une espèce de parano qui ne nous quitte pas ; nous vérifions plusieurs fois chaque soir si toutes les portes sont fermées.. Pendant deux jours, je n'avais qu'une phrase à la bouche : p.... que c'est nul !

Dépôt de plainte, déclaration à l'assurance, devis, travaux, tout ça pour rien, c'est vraiment nul !

Nous avons installé une alarme, sécurisé encore plus.... . Notre commune a été très touchée par les cambriolages depuis juin dernier, nous avons vraiment un sentiments d'impuissance, d'autant plus que ces actes sont probablement commis par de jeunes mineurs sous la coupe de "proxénètes" qui sont là pour ramasser le butin !

Et les petits dans tout ça ?: nous avons dédramatisé au maximum en traitant les cambrioleurs de gros nuls incapables d'ouvrir une porte sans la fracturer, ils ont même eu le droit de dire des gros mots pour les qualifier ; il n'ont pas vu le maison sens dessus-dessous, ils sont passés à autre chose, heureusement...