29 septembre 2016

Et puis, les vacances à Oléron furent écourtées.............

Nous sommes le 12 juillet, la fin des vacances Oléronaises avec nos cinq petits loulous approche ! il ne nous reste que deux jours, il s'agit d'en profiter au maximum, quand un coup de téléphone va nous stopper net dans notre élan. 
La gendarmerie nous annonce que notre maison en Auvergne a été cambriolée..... passé le moment d'incrédulité, il a bien fallu se rendre à l'évidence, il faut rentrer. 
Nous devons donc annoncer la mauvaise nouvelle à nos cinq petits enfants avec les précautions qui s'imposent.... Nous décidons de ne rien changer auprogramme du jour, c'est à dire plage ! Plus tard nous leur dirons ce qui se passe.. Ils accueilleront la nouvelle un peu dépités, mais le plaisir d'être ensemble sera le plus fort, chacun reprendra son vélo, son ballon ! nous reparlerons de tout ça plus tard, à la demande !

Nous devons donc préparer les valises, tout ranger car nous laissons la place à nos locataires qui doivent arriver le 16 juillet, la maison doit donc être impeccable. Nous reprenons la route le 14 juillet, nous n'aurons perdu qu'un jour de vacances.
Maintenent, il va falloir gérer le retour, et quand nous arrivons, nous trouvons une maison dans un état de désolation difficilement imaginable, même si nous avions été un peu prévenus de ce qui nous attendait.

Les volets, la porte d'entrée gardent les stigmates du passage des malfrats

porte entrée (3)

volet chambre 1 (2)

porte entrée (1)

volet chambre 1 (3)

volet chambre 2 (2)

 

 

 

Que dire de l'état de désordre que nous découvrons en pénétrant dans la maison !

Comme à mon habitude avant de partir, je range correctement ma maison, peine perdue !

IMG_0001

IMG_00021 (2)

IMG_00021 (3)

 

Le tiroir ou je range mes bijoux, tous fantaisie, donc sans valeur ont été inventoriésIMG_0005

Une collection de pièces anciennes n'ayant aucune valeur marchande, mais surtout une valeur sentimentale a été inspectée et jugée sans intérêt.

IMG_0007

 

Même la corbeille de linge sale a été retournée

IMG_0006

 

Le congélateur a été visite aussi, des sacs d'aliments congelés ont été retrouvés dans le garage, oubliés peut être ?

 

Difficile de définir ce que l'on ressent: des inconnus pénètrent dans la maison, retournent tout, touchent à tout,, c'est vraiment un viol de notre intimité.

Ce qui m'afflige, c'est de constater autant de dégâts pour un bilan proche de zéro, il nous reste un traumatisme, une peur diffuse toujours là, une espèce de parano qui ne nous quitte pas ; nous vérifions plusieurs fois chaque soir si toutes les portes sont fermées.. Pendant deux jours, je n'avais qu'une phrase à la bouche : p.... que c'est nul !

Dépôt de plainte, déclaration à l'assurance, devis, travaux, tout ça pour rien, c'est vraiment nul !

Nous avons installé une alarme, sécurisé encore plus.... . Notre commune a été très touchée par les cambriolages depuis juin dernier, nous avons vraiment un sentiments d'impuissance, d'autant plus que ces actes sont probablement commis par de jeunes mineurs sous la coupe de "proxénètes" qui sont là pour ramasser le butin !

Et les petits dans tout ça ?: nous avons dédramatisé au maximum en traitant les cambrioleurs de gros nuls incapables d'ouvrir une porte sans la fracturer, ils ont même eu le droit de dire des gros mots pour les qualifier ; il n'ont pas vu le maison sens dessus-dessous, ils sont passés à autre chose, heureusement...

 

Posté par terrannova630 à 19:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


01 septembre 2016

Allez, tout le monde part à Oléron !

Notre aventure oléronnaise en 1999, et oui, 17 ans déjà ! 

Au début, cela nous paraissait irréalisable, puis petit à petit, l'idée à fait on chemin, et nous avons franchi le pas. En 2000 ous avons commencé sérieusement nos recherches, et nous avons opté pour l'achat d'un terrain sur lequel nous implanterions notre maison, à notre façon. 
Un jour, la compagne de notre fils ainé, devenue notre belle fille depuis, a murmuré que notre maison devrait bien avoir un garage pour y ranger........ une poussette ! Ah mais là, ça change tout ! nous qui rêvions de devenir grands-parents !

Nous avons été exaucés au delà de toute espèrance puisque nous sommes les papy-mamie de 5 garnements, et notre projet a pris tous son sens.
Pour des raisons de disponibilités, de dates de congés,  nous n'avions pas pu réunir tout ce petit monde à Oléron, ce fut fait cette année pour une dizaine de jours, début juillet.

Cela nécessite un peu d'organisation si on veut pouvoir profiter de ces garnements toujours en mouvement. Donc, une semaine avant nous avons fait un court aller retour de l'Auvergne jusqu'à Oléron pour faire les courses, remplir le congélateur, préparer les chambres, et ya plus qu'à !

25 JUIN (9)

Mais c'est pas tout : 5 + 2 faisant 7, il nous a fallu partir avec deux véhicules, et le voyage a été très agréable, ponctué de pause pipi ou pique-nique, au cours desquelles chacun pouvait changer de véhicule à sa guise.

La première pause croissant

7 JUILLET (3)

A peine arrivés, nous avons dû répondre à l'appel de la mer 

P_20160707_184713

¨Premier petit déjeuner dehors, encore endormis, mais ça ne va pas durer 

8 JUILLET (3)

8 JUILLET (6)

8 JUILLET (4)

8 JUILLET (5)

En plein euro de foot, la maison a été vite animée ! En bon supporters, ils ont entonné une tonitruante Marseillaise, les voisins peuvent en témoigner.

P_20160707_210410

Trois groupes se sont rapidement formés : Lucas 15 ans, un groupe à lui tout seul "et oui, je suis un ado moi", mon téléphone, mon ordi suffisent à mon bonheur.

12 JUILLET (7)

Le second groupe :  Clément 11 ans et Tao 8 ans, les deux futurs footballeurs professionnels,,

12 JUILLET (2)

12 JUILLET (5)

Et le dernier groupe composé de Julie 9 ans (la seule fille) qui a  pris sous son aile protectrice et maternelle le benjamin de la troupe : Zian 6 ans.....

12 JUILLET (3)

12 JUILLET (4)

Quand on est sur une ile, quelle peut bien être l'activité principale pour des enfants : La plage, évidemment ! Ce fut tous les jours. Il faut dire que de la maison à la mer, nous avons 1,5km à parcourir en vélo. Donc, toute la petit famille, en file indienne, dans un ordre immuable : les grands devant, les plus petits derrière, tout à côté de Papy ou Mamie, rejoignait donc la jolie plage de la Gautrelle, emportant tout l'attirail indispensable : parasols, jouets, goûter, crème solaire, etc, etc....

 

P_20160707_185504

P_20160711_164844

P_20160711_172410

 

Les journées étaient bien remplieS et  la fatigue était bien présente en fin de journée !

P_20160711_191746

Et puis il y a les traditions incontournables : promenade à la Cotinière avec dégustation de glace sur le port, 

12 JUILLET (1)

12 JUILLET (17)

12 JUILLET (18)

12 JUILLET (19)

12 JUILLET (20)

12 JUILLET (21)

escalade dans les arbres (ici un figuier planté il y a 15 ans, pour la naissance de Lucas.)

P_20160711_141607

Et ça n'est pas Julie la moins intrépide.P_20160711_141757

P_20160711_141907

Un petit tour en méhari (pour de faux....)

12 JUILLET (28)

Notre rêve s'est réalisé : nous avons profité à fond  de nos petits, nous avons terminé le séjour un peu fatigué et stressé (mais pour des raisons tout autre, dont je vous parlerai plus tard), mais très heureux. Pendant le voyage de retour, tout le monde est tombé d'accord pour dire "on revient l'année prochaine, hein mamie ?" et la voiture a été très vite transformée en salle de karaoké,  sur les cinq enfants, quatre préféraient être avec Mamie, car "avec Papy, c'est moins drôle on peut pas crier aussi fort (sic)". Les papies seraient-ils moins patients ?

Nous aussi nous sommes partants pour l'année prochaine !

 

 

 

Posté par terrannova630 à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,